Livres

Grand-Papy est mort

Un guide pour expliquer aux enfants le deuil un livre de Christine Granges

Plumes d'Anges

Je suis fière de vous présenter ce recueil sur le deuil périnatal dont je suis l'initiatrice et la co-auteur. Après 4 ans de dur labeur il est officiellement sortie le 9 décembre mais il est disponible à la vente depuis mardi 19 décembre date d'anniversaire de ma douce maman décédée.

Décès périnatal le deuil des pères

Ouvrage collectif basé sur des témoignages de pères endeuillés rédigé sous la direction de Francine de Montigny, professeure en sciences infirmières de l’université du Québec en Outaouais, titulaire de la chaire de recherche du Canada.

D'errance et d'éternité de Nicoletta MENA

J’ai perdu 4 bébés en cours de grossesse, je n’ai pas d’autres enfants. Ces épreuves ont été, de loin, les plus difficiles à surmonter parmi toutes celles que la vie a mises sur mon chemin. Et si cela a été si difficile, c’est aussi parce que le deuil périnatal, malgré les progrès incontestables, est encore en bonne partie méconnu et banalisé. Je suis aujourd’hui engagée comme personne de soutien auprès de l’association AGAPA, et c’est dans ce cadre-là que ce livre a vu le jour, en 2009. Après bien quelques nuits blanches, passées – la boule au ventre- à me questionner sur le bien-fondé de cette publication, j’ai enfin pris la décision de livrer cette part de ma vie. Car, si plus rien ne peut être fait pour moi, je suis sûre que beaucoup peut encore être fait pour les femmes qui viendront après moi. Si à travers mon témoignage, je peux les aider à sortir du silence, alors j’assume ma boule au ventre sachant que cela peut avoir un sens…

Deuil périnatal et survivance

Contes pour enfants est un livre qui prend au sérieux le deuil périnatal au sein de la fratrie. Il s’adresse aux enfants de tous âges, directement ou à travers leurs parents. Certains enfants peuvent présenter un mal-être, une difficulté à exister, liée à la perte d’un frère ou d’une sœur non-né/e (survivance). Comment dialoguer avec son enfant sur un sujet aussi difficile que la mort d’un bébé à l’intérieur de la famille? Ce recueil de quatre contes illustrés peut permettre un dialogue entre parents et enfants touchés par le deuil périnatal.

Livre juridique d'agapa "Deuil perinatal"....

Livre juridique fait part AGAPA Deuil périnatal : Droits des parents, devoirs des soignants Brochure d'information sur le cadre juridique autour du deuil périnatal en Suisse

Tu aurais 25 Julien

Livre d’Anne-Marie Menoud – Tu aurais 25 ans Julien Vingt-cinq ans après, une maman écrit une lettre d’amour à son fils, Julien. Une grossesse extra-utérine a contraint Anne-Marie à renoncer à poursuivre sa grossesse. En effet, ce bébé tant désiré ne pouvait vivre sans mettre en danger la vie de sa mère. Cachant son deuil, Anne-Marie poursuivit son parcours de vie, jusqu’à la mort de sa mère. Là, tout son passé resurgit. Grâce à son fils Julien, elle réussit à apprivoiser la mort et à ne plus en avoir peur.

Vivre un deuil périnatal "Mort d'un diamant brut"

La perte d'un nourrisson est l'un des deuils les plus éprouvants qui soient pour des parents. La honte, le déni, la colère, la peur, l'angoisse s'enfouissent profondément à l'intérieur de soi, dans un silence que les années rendent de plus en plus lourd. Dans cet ouvrage, Magda Vandendorpe, thérapeute en relation d'aide, raconte un parcours - le sien - dans lequel de nombreux parents se reconnaîtront. Après la perte brutale de son bébé de trois mois, en 1973, elle s'enferme derrière un mur de silence qui résistera plus de trente-cinq ans. Affichant un air de maîtrise, elle aura cinq autres enfants, s'imaginant inconsciemment que cela pourrait lui faire oublier le premier-né disparu trop tôt. Mais lorsque la carapace s'est fissurée, elle a dû faire face à ce deuil non résolu. "Vivre un deuil périnatal" est le témoignage de sa démarche thérapeutique, tantôt par l'écriture, tantôt par les marionnettes, et tantôt avec sa thérapeute, afin de résoudre son deuil, s'épanouir et résolument choisir la vie.

Croire au bonheur

" Me voilà en tête-à-tête avec ce test de grossesse positif. Les premiers mots que j'ai prononcés en regardant la photo de Jade ont été : "Merci ma fille". Comme si elle avait attendu que je sois prête pour m'offrir à nouveau de porter et de donner la vie. Pour que ce bébé qui arriverait ne soit pas un bébé de remplacement, mais un petit frère ou une petite sœur qui aurait sa place à part entière... Les miracles se produisent uniquement pour ceux qui veulent bien y croire. Ces mots ont résonné dans mon esprit et guidé mes espoirs durant ces deux années. La vie réserve ainsi de merveilleuses surprises et je voudrais, en vous dévoilant ce que la nature veut bien nous offrir aujourd'hui, être un exemple pour tous ceux qui traversent l'épreuve similaire de la perte d'un enfant. Comme pour mon premier témoignage A cœur ouvert, ce livre à plusieurs buts. D'abord de me libérer, de me faire du bien parce que j'éprouve une grande libération et un réel plaisir à écrire. D'avoir pour plus tard une trace indélébile de mon chemin de vie, de mon amour inconditionnel de maman. Enfin, de partager cela avec ceux qui le souhaitent, ceux à qui mon parcours peut donner de l'espoir et de la force. J'ai aujourd'hui des sentiments, des émotions et une expérience positive à communiquer. Je voudrais sincèrement que cela puisse aider un maximum de personnes en reconstruction... " Ingrid Chauvin

Les Anges de nos Vies

L'existence est jalonnée d'embûches et n'épargne personne. Elle mets nos plus intimes convictions à rude épreuve. Emilie va en faire l'expérience, traversant rêves éveillés et zones de turbulence avec plus ou moins de philosophie. La vie peut-elle être paisible, comme le parcours lisse et droit d'une autoroute? Ou au contraire tortueux comme un chemin de montagne? Un évènement particulièrement intense peut-il changer irréversiblement un être? La mort est-elle forcément une fin ou le début d'une autre destinée?

Deuil en maternité

Et si la mort d’un enfant pouvait être l’occasion de liens humains tels qu’ils permettent aux parents de ressortir de cette épreuve encore plus « vivants » ? Un challenge pour des professionnels, qui, depuis plus de 30 ans, accompagnent la révolution médicale dans les suivis de grossesse.

L'instinct de vivre

Témoignage sur le deuil périnatal

Comment revivre après le deuil d'un enfant

Vivre le deuil de son enfant est l'une des plus grandes douleurs qu'une personne puisse avoir à traverser. L’auteur l'a vécue plusieurs fois. Elle aurait pu en mourir de chagrin pourtant, elle a choisi de vivre et de transmettre l'espoir. Comment revivre après le deuil d'un enfant - Passer de l'ombre à la lumière est un véritable outil thérapeutique et pratique inédit, répondant à la fois aux questions liées à la mort et au deuil, mais aussi en proposant les outils qui l'ont aidée concrètement à se relever et à retrouver le chemin du bonheur. Le deuil parental et périnatal abordés et expliqués de manière scientique, physiologique et psychologique. Comprendre la mort et les mécanismes du deuil. 7 étapes avec des conseils (psychololgiques, alimentaires, lectures, etc.), exercices (mudras, relaxation, automassages,utilisation d’huiles essentielles) pour traverser l’épreuve et reprendre le cours de sa vie. Un CD de relaxation. Textes dits par l’auteur Un livret destiné aux enfants (4-12 ans) pour apaiser et accompagner la traversée le deuil (d’un frère ou d’une soeur, d’un proche, d’un camarade d’école, d’un animal de compagnie).

À coeur ouvert

Donner la vie prend un sens tout particulier lorsque cela est espéré depuis longtemps. Aurais-je la force de recommencer, j’ai parfois le sentiment d’avoir accouché il y a quelques semaines seulement, je ressens encore aujourd’hui une empreinte de Jade à l’intérieur de moi, elle ne m’a pas quittée et je me surprends à en ressentir les sensations, la chaleur, je suis remplie d’elle... Je suis partagée entre le désir fou de revivre l’aventure et l’exclusivité que je garde pour Jade. Il faut du temps, beaucoup de temps pour chasser le traumatisme, la douleur et retrouver le goût de la vie, apprivoiser cet état de fait, redevenir une femme tout simplement. Je ne serai plus jamais la même, c’est évident. Je dois me reconstruire avec cette plaie béante qui jamais ne me quittera. Les mois passent et les années s’en suivent à la vitesse de l’éclair, j’ai cette pression supplémentaire qui pèse lourd sur mes épaules, l’horloge biologique ne tourne pas indéfiniment, devenir maman sera de plus en plus difficile et j’ai comme l’impression que je dois accélérer la guérison de ma souffrance pour donner une nouvelle chance de maternité... Je ne m’en sens pas spontanément le courage, j’aimerai avoir 30 ans et laisser le temps au temps, mais cela ne m’est pas permis... Et je sais combien je regretterai de ne pas avoir pris sur moi pour au moins essayer, alors je vais essayer, nous allons essayer...

Le Marathon de l’amour

« A l’approche du service de néonatologie, mon cœur battait de plus en plus fort. Un virage à droite, puis un à gauche et nous sommes entrés dans une salle remplie de couveuses. Et là enfin… Je t’ai vu, mon amour. Tu étais si petit, si fragile, tel un oisillon tombé du nid. Tes paupières étaient encore toutes collées. Tes yeux ne pouvaient pas s’ouvrir. Tu ne bougeais pas beaucoup, mais suffisamment pour m’émerveiller. J’ai mis mon index dans ta toute petite main puis je t’ai parlé, tout doucement, les yeux pleins de larmes et le cœur envahi d’un amour immense, inconnu jusque-là. Je t’ai dit que je t’aimais et que tu pouvais compter sur moi pour me battre à tes côtés. Nous y arriverions ensemble. Tu étais mon enfant, mon fils et pour rien au monde je ne t’aurais échangé. Malgré toutes les souffrances endurées et les obstacles que nous allions devoir affronter, j’étais infiniment fière d’être la mère de ce si vaillant tout petit bout d’homme. Puis subitement, l’angoisse a envahi tout mon corps et les doutes se sont installés. Et si tu n’étais plus là demain ? Si ces présentations n’avaient été en fait qu’un adieu ? »

Le petit frère de Lola est arrivé en avance

Le petit frère de Lola est arrivé en avance est un petit album pour enfant qui aborde la question de la prématurité. Réalisé par l'association SOS Préma, ce livre dédramatise et explique en même temps ce qui se passe pour le bébé et la maman quand un enfant arrive beaucoup trop tôt. L'histoire est racontée par Lola, une petite fille qui apprend en sortant de l'école que son frère est déjà né, alors qu'il devait rester encore trois mois dans le ventre de sa maman ! "Louis est tout petit, mais alors vraiment tout petit ! Il a la même taille que son doudou. Il paraît que dans la couveuse, il a aussi chaud que dans le ventre de maman".

Le courage d'une mère

Automne 2008, Marie-Laure Picat apprend qu'elle est atteinte d'un cancer fatal à court terme. Sa première pensée est pour ses enfants : que deviendront-ils après sa mort ? Résolue à assumer son rôle de mère jusqu'au bout, elle choisit elle-même une famille d'accueil. Aussitôt, elle se heurte à une fin de non-recevoir : ce n'est pas à elle de décider du futur de ses enfants, un juge s'en chargera. Et rien ne garantit que les frères et soeurs seront élevés ensemble, ni qu'ils resteront là où ils ont grandi. Révoltée par l'aberration de la situation, Marie-Laure alerte les médias : un extraordinaire mouvement de solidarité se met alors en place et la jeune maman reçoit un soutien inespéré. C'est pour laisser une trace que Marie-Laure a voulu écrire ce témoignage, pour ses enfants d'abord et aussi pour montrer qu'il faut assouplir le carcan administratif imposé aux familles dans la détresse. Pour que son combat ne meure pas avec elle.

L'histoire d'Anna

Près de 6 000 interruptions médicales de grossesses sont pratiquées chaque année en France. Cela signifie autant de couples, de mères qui ont à effectuer ce choix douloureux d’interrompre l’évolution de leur enfant désiré, déjà aimé, mais trop souffrant pour être guéri. "L’Histoire d’Anna" c’est le récit intime de ce parcours dramatique, à la fois singulier et commun à d’autres familles. C’est le témoignage d’un vécu médical et émotionnel et surtout d’un accompagnement raté. Cette histoire s’adresse tant aux mamans, aux papas et à leur entourage qu’aux soignants et praticiens. C’est l’histoire de ma fille Anna, petite, fragile et malade, née sans vie le 4 avril 2000. "C’est l’histoire d’un deuil, c’est un deuil d’amour." Près de 6 000 interruptions médicales de grossesses sont pratiquées chaque année en France. Cela signifie autant de couples, de mères qui ont à effectuer ce choix douloureux d’interrompre l’évolution de leur enfant désiré, déjà aimé, mais trop souffrant pour être guéri. « L’histoire d’Anna » c’est le récit intime de ce parcours dramatique, à la fois singulier et commun à d’autres familles. C’est le témoignage d’un vécu médical et émotionnel et surtout d’un accompagnement raté. Cette histoire s’adresse tant aux mamans, aux papas et à leur entourage qu’aux soignants et praticiens. C’est l’histoire de ma fille Anna, petite, fragile et malade, née sans vie le 4 avril 2000. « C’est l’histoire d’un deuil, c’est un deuil d’amour. »

Je n'ai pas vu tes yeux

Anne attend son premier enfant. Mais faute de liquide amniotique, l'enfant risque d'être anormal. Elle doit alors avorter. Mais que dire d'un enfant qui est déjà mort avant d'avoir connu la vie. Un témoignage sur un enfant douloureusement chéri, dans un style concret et dense. Quatrième de couverture «Je me souviens. À l'instant où je comprends que mon enfant ne pourra vivre, je dois en quelques secondes affronter l'imbrication du passé, du présent et de l'avenir dans le néant. Cette confusion soudaine des temps dans le rien. Mon passé devient brutalement la somme de souvenirs fugaces et ancrés se définissant en quelques étapes. Le tout se mêle et devient presque indissociable. Sans pouvoir me formuler la nature de ce tout qui affleure brutalement, et prise dans une peur immense, je sens bien que cette cristallisation condensée de l'intime indicible et de la conscience aiguë de mon rapport au monde sont la marque des grands chocs de la vie.» Un témoignage déchirant et juste, excluant voyeurisme et émotion facile.

Ces bébés passées sous silence

Comment aller à la rencontre de ces femmes et de ces couples, dans ces moments si forts où la mort vient se lover au creux de la vie ? Comment les accompagner ? Comment accueillir ce bébé mort ? Comment aider les professionnels et les équipes de maternité à penser et parler ces instants si surchargés d'affects ? Comment réintroduire ces événements dans la vie et l'histoire d'une famille ? Frédérique Authier-Roux est psychanalyste.

Deux petits pas sur le sable mouillé

L'histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : " Tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour. ". Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut plus ajouter de jours à la vie.

Comment te dire?

Un peu, beaucoup ou passionnément… Pas toujours si facile de dire je t’aime. Edwige Planchin et Anne Cresci y arrivent merveilleusement bien. Ce petit livre est à consommer sans modération.

Mamange de Sandra Pigeon

9 mois à l’intérieur de moi, 9 jours à l’extérieur… Tu m’as brutalement été arrachée, toi ma fille, mon bébé, ma princesse… Et c’est ma vie toute entière qui a été bouleversée, déchirée… A toi mon Ange, ma Constance. Je t’aime ! Ta maman.

Le deuil périnatal : Le vivre et l'accompagner

Le " deuil périnatal " définit le deuil consécutif aux décès d'enfants en cours de gestation ou à la naissance. La mort du tout-petit se heurte encore trop souvent à des inadaptations juridiques, sociales et médicales. Comment faire son deuil de ce qui n'a pas existé ? Comment se dire " parent " d'un enfant sans nom ? Comment refaire de la vie après avoir " donné " la mort ? Mère de quatre enfants, dont deux bébés décédés, l'auteur a écrit cet ouvrage pour qu'au sortir de la maternité parents et professionnels de l'accompagnement œuvrent ensemble à restaurer la légitimité de l'existence, de la mort et du deuil de l'enfant. A travers quatre rencontres cliniques, cet essai décrit le cheminement douloureux et les problématiques traversés par les parents dans ce " deuil interdit ". Il présente les outils utilisés en Psychosynthèse qui permettent aux parents d'intégrer le vécu de l'événement dans toutes les dimensions de leur être. Des informations pratiques et des adresses utiles sont répertoriées en fin d'ouvrage. Un livre pour accompagner la transformation de la souffrance en élan de vie.

Un enfant pour l'éternité

Un enfant pour l'éternité est une histoire vécue, un drmae familial qui se transforme en magnifique chant d'amour. C'est le récit bouleversant d'une mère qui va perdre son enfant à la naissance, qui le sait et qui décide pourtant de l'accompagner de tout son amour dans sa courte vie. Isabelle de Mézerac est enceinte. On lui annonce un handicap fatal sur l'enfant qu'elle attend. Elle et sa famille sont alors bouleversées, mais vont faire face à cette mort annoncée et seront transformées par cette incroyable aventure, dans un monde qui n'offre en général que l'euthanasie comme solution à une telle épreuve. Comme ceux qui accompagnent leurs mourants dans les unités de soins palliatifs, dans la fin d'une maladie plus ou moins longue, l'auteur a puisé, en accompagnant ce bébé condamné, une force extraordinaire pour reprendre aujourd'hui la route de sa vie. Afin de compléter son récit, Isabelle de Mézerac a fait appel à un médecin, gynécologue obstétricien d'un centre hospitalier régional, pour enraciner ses propos de mère dans une vérité médicale. A partir d'une réflexion menée avec un spécialiste des soins palliatifs, ce livre veut offrir une ouverture pour toutes les personnes touchées par cette détresse, en proposant d'introduire cette démarche dans le monde de la maternité

Accueillir la mort

Ce livre prend la forme d'un dialogue entre Elisabeth Kübler-Ross, pionnière de l'accompagnement des mourants, les familles et le personnel soignant qui se trouvent confrontés aux derniers moments de leurs proches ou de leurs patients. Mais ce livre est bien plus. En répondant aux questions que nous nous posons tous sur la fin de vie, il propose un itinéraire pour comprendre les cinq phases du mourir et apprivoiser la mort dans de petits gestes et de grandes réconciliations au quotidien. Accueillir la mort en confiance, dans l'accomplissement et non dans la frustration, tel est le message d'espoir de cet ouvrage qui respire la joie de vivre.

La petite soeur de Virgile

"Quand la maîtresse a demandé combien nous avions de frères et soeurs, j'ai dit que Cassiopée était morte avant sa naissance et les autres se sont moqué de moi. Ils ont dit qu'on ne pouvait pas mourir si on n'était pas né, que ça ne se pouvait pas, et que ce ne sont pas les bébés qui meurent, mais les papys et les mamies."

Surmonter la mort de l'enfant attendu

Lorsque son enfant attendu meurt au lieu de naître, on n'appréhende plus la vie de la même manière. Après l'annonce et l'effondrement, il y a le vide et le manque de sens. Plus rien n'a de goût ni de couleurs. Il faut du temps, beaucoup de temps pour se relever et retrouver confiance dans la vie. Cet ouvrage est d'abord le récit d'une femme qui attendait son premier enfant, mort in utero à quelques jours du terme de sa grossesse. A travers ses réflexions et questionnements de femme enceinte, ainsi que par les lettres que celle-ci écrivait à son bébé, le lecteur vit en direct mais avec beaucoup de délicatesse, la mort, la " naissance " et le deuil de Raphaëlle. Dix ans plus tard, Elisabeth Martineau revient sur cet événement douloureux, étape par étape. Avec l'aide de sages-femmes, médecins, psychiatres, ainsi que d'autres parents ayant perdu un enfant autour de la naissance, elle ouvre un véritable dialogue de cœur à cœur sur le deuil périnatal. Des témoignages poignants, des pistes concrètes pour mieux comprendre et avancer. Parmi les sujets traités : les paroles ou attitudes aidantes ou blessantes ; la communication en famille ; l'impact du deuil sur l'enfant à suivre ; le deuil des pères, des frères et sœurs, des grands-parents ; la reconnaissance juridique de l'enfant mort ; le deuil particulier après une Interruption médicale de grossesse ; la fausse-couche... Quels rites ? Quels gestes ? Quelles traces et enfin, quel sens donner à tout cela ?

Le jour où ton coeur s'est arrêté

Delphine et Freddy sont les parents de deux enfants de 2 et 4 ans. Alors que Delphine est enceinte de leur troisième enfant, la nouvelle tombe : leur petit garçon est atteint d'une grave malformation et ils doivent mettre fin à la grossesse. A travers ce livre, ils partagent leur histoire... Leur rencontre, la naissance de leurs enfants, et ce jour qui a marqué leur vie et leurs coeurs à tout jamais, la perte de leur fils, Braegan...

Princesse des étoiles

Princesse des étoilesest un témoignage autobiographique. Comment survivre après le décès de son premier enfant ? Ce récit n'est pas un « mode d'emploi » sur la façon de faire son deuil, mais un parcours qui révèle aux parents dans la peine que l'on peut voir le bout du tunnel, que l'on peut arriver à se reconstruire car les couleurs de la vie changent... Je suis aujourd'hui maman de quatre enfants qui m'en font voir de toutes les couleurs et qui m'ont d'ailleurs inspirée pour écrire la suite de Princesse des étoiles : Gremlin's attitude...

La chambre vide

Perdre un enfant à sa naissance... Comment voir clair à travers toute cette tristesse, cette culpabilité, cette impuissance, cette colère, cette peur ? Comment continuer à être vivante ? À propos de l'auteure Caroline Paquin a vu le jour à Chicoutimi. À l'âge de dix-huit ans, déjà passionnée par l'écriture, elle s'installe à Montréal. Elle obtient d'abord un baccalauréat en langue et littérature, ensuite un certificat en enseignement, puis une maîtrise en littérature française. Elle enseigne le français et la littérature au Programme d'éducation internationale à Saint-Jérôme. Son premier roman, Trop de lumière, la consacre «Découverte de l'année 2004» au Salon du livre du Saguenay-Lac-St-Jean, où lui est décerné le prix littéraire Abitibi Consolidated. Au fil d'une plume poignante de sobriété et de sensibilité, elle nous offre ici sa propre histoire, bouleversante de vérité, de courage, de force et du désir de redonner vie à son existence malgré tout...

Les raccommodeuses des coeurs déchirés

Quand arrive la plus triste des choses. Poupée et ses amies pleurent puis se mettent au travail. Leur ouvrage, un raccommodage très précieux et particulier, est le plus beau et le plus utile travail qui existe au monde. Seul le temps aidera Poupée et ses amies à le me...

Elle s'appelait Victoire : Perdre un enfant

«Le docteur Lachapelle et Paco viennent à ma rencontre. [...] Les convulsions ne s'arrêtant pas, ils ont pris la décision de la plonger dans le coma pour ne pas la faire souffrir. Mais elle mange, elle m'entend et elle me sent. Je rentre dans une pièce toute bleue où sont disposées six couveuses. Dans la première, à gauche, je découvre ma fille. On m'approche un tabouret en métal jaune [...]. Je glisse ma main dans une des chaussettes de la couveuse et vais à la rencontre de la petite main de mon bébé. Bonjour Victoire, c'est maman.» A l'âge de 30 ans, Pauline Aymard perd sa première fille Victoire, une semaine après sa naissance. Avec pudeur, elle raconte dans ce livre son histoire : son accouchement douloureux, la froideur de l'hôpital, l'enterrement, le deuil à porter, l'urgence de vivre, les difficultés d'un couple endeuillé, la maladresse de l'entourage face au drame... Aujourd'hui, dix ans plus tard, elle est mère de trois enfants.

Les rêves envolés : Traverser le deuil d'un tout petit bébé

Contrairement aux croyances généralement véhiculées dans notre société, perdre un bébé attendu et aimé est une tragédie pour les parents. Ils voient tous leurs beaux rêves s'envoler. Et le chagrin qu'ils éprouvent ne se mesure pas au nombre de semaines de grossesse ; il est proportionnel à l'amour que les parents ressentaient pour ce bébé et au rôle qu'il venait jouer dans leur vie. Cet ouvrage a été conçu dans le but d'offrir aux parents un soutien efficace ainsi que des suggestions pour les aider à faire face aux moments difficiles, quelle que soit la perte périnatale qu'ils subissent : fausse couche, accouchement d'un enfant mort-né, décès du nourrisson dans les heures ou semaines suivant sa naissance. Enrichi de certains témoignages d'autres parents qui ont vécu une expérience semblable, ce livre aidera les parents en processus de deuil à mieux comprendre leurs émotions pour qu'ils puissent s'en libérer et retrouver la sérénité qui leur permettra d'apprécier à nouveau la vie et ce, jusqu'à la grossesse suivante. Grâce à cette lecture, tous ceux qui côtoient les parents en deuil - grands-parents, frères, sœurs, amis, collègues de travail- qui sont touchés par leur perte et assistent, impuissants, à leur désespoir, trouveront des moyens de les réconforter avec respect et compassion.

Lorsque grossesse devient tristesse

Encore aujourd'hui, la perte d'un enfant est un sujet tabou. Peu depersonnes veulent en parler, du moins publiquement. Face à un tel drame, on est pourtant en droit de se demander si telle ou telle réaction ou étatd'esprit sont normaux, exagérés, vains ou essentiels. Le livre Grossesse et Tristesse vient enfin à la rescousse de tous ceux etcelles qui se posent cette question. En effet, ce volume regroupe uneimpressionnante série de témoignages de femmes qui ont vécu la perte de unou de plusieurs enfants. Des fausses couches jusqu'au décès après quelquesannées de vie, ces textes sans prétention et écrits simplement démontrent une sincérité toute naturelle. À travers chaque témoignage chargé d'émotions se profile l'évolution des étapes du deuil, jusqu'au retour au bonheur qui est malgré tout possible. Grossesse et tristesse est désormais un point de repère plein d'espoir pourles parents ayant perdu leur enfant. Car ces femmes qui témoignent sans rien cacher sont désormais de beaux exemples de courage et prouvent qu'il est possible de s'en sortir. En passant par Sabrina, qui a fait plusieurs fausses couches, jusqu'à Fanny, qui a perdu sa fille dans son ventre la journée où elle se rendait à l'hôpital pour accoucher. Sans compter Lucie,dont le fils est décédé à la suite d'une trisomie 21 et de malformationscardiaques. Toutes ces mamans, et bien d'autres, sont passées par deterribles étapes pour arriver à s'en sortir et on ne peut qu'être touché parces histoires où la personnalité de chaque femme est habilement mise envaleur. Ce livre, où on sent spontanément l'émotion, le chagrin et la difficulté àpasser au travers, pourra aider autant les personnes qui ont vécu ce typed'expérience tragique que celles qui font partie de leur entourage.

Agenda

voir tout l'agenda

Témoignages

  •  Bébé espoir début 2ème trimestre

    Enfin nous entamons le 2ème trimestre, les risques de fausse couches sont maintenant réduits, mais comment les statistiques pourraient-elles nous rassurer après ce que...

voir tous les témoignages